Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 11:24

Serge  BERREBI

111, Bd Croisette

06400   CANNES

Tel :  0677186038

                                                                                                               Cannes le 14 mars  2012

 

 

 

 

                                                                     Monsieur Oscar Edgardo Melhado Orellan

                                                                     Représentant résident du FMI en République du Congo                                                                                      Brazzaville

                                                                     République du Congo

 

Monsieur,

 

Il y a quelques semaines, suite à des propos exagérément flatteurs que vous aviez tenus concernant l’économie congolaise, j’ai eu à cœur de vous répondre et de vous apporter la contradiction  (http://101.gs/a6c94mk). Qui pouvait penser, si peu de temps après cette correspondance, qu’une incroyable catastrophe allait me donner cruellement raison ? Des explosions de dépôts d’armements à Brazzaville ont transformé la capitale de la République du Congo en un petit Hiroshima. En quelques minutes, du fait de l’incompétence et de la perversion du pouvoir en place, ce pays dont vous acceptiez « l’ambition d’émergence » a soudainement rejoint la Somalie dans son chaos.

419265 3533544062166 1379232467 3419302 812664322 n

Mes affirmations, à l’égard de vos prédécesseurs et de votre institution, ont toujours été extrêmement dures mais justes et documentées. D’autres institutions que la vôtre n’avaient rien à vous envier dans la complaisance et le laxisme à l’égard d’une dictature, bien plus qu’à un Etat voyou.

Les pseudo-experts qui se sont succédés, au Congo, durant des années ont été totalement serviles et volontairement aveugles à la véritable situation qui prédominait dans ce pays : une oligarchie brutale et prédatrice à l’encontre d’une population malmenée sur tous les plans. Le scandaleux cadeau du Point d’Achèvement a été un encouragement pour plus encore de prédations, de détournements et d’injustices comme il a été aisé de le constater au cours des deux dernières années. Avec les milliards de dollars, dont ce régime a indument bénéficié, ce ne sont pas des écoles et des hôpitaux qui ont été construits mais des quantités phénoménales d’armes qui ont été achetées jusqu’en Corée du Nord, enfreignant ainsi un embargo décrété par l’ONU. (Deux salons de l’armement ont été organisés à Brazzaville, ces dix derniers mois, l’un par des industriels français, l’autre par les autorités chinoises.)

 

armechine-150x150

 

Ces armes ont été principalement stockées, en contradiction avec toutes les règles de sécurité et de prudence, au cœur de quartiers populaires de la capitale congolaise. Des explosifs civils (Pentrite, Cemtex, C4) en grande quantité, appartenant à des entreprises de travaux publics, partageaient les aires de stockage, ce qui est absolument prohibé et irresponsable. L’explosion du 04 mars 2012, criminelle ou accidentelle, a fait plusieurs milliers de morts contrairement à ce que le pouvoir congolais affirme. Les malheureux blessés, qui se comptent aussi par milliers, ont été dans l’impossibilité de trouver du secours et des soins auprès des structures hospitalières locales, honteusement sous-équipées, qui n’ont jamais bénéficié de crédits conformes  aux ressources et revenus pétroliers de ce pays. Ces derniers étaient déjà détournés, en partie, par la Cotrade (http://101.gs/9a3ktvj), sous le pseudo-regard-scrutateur de votre institution, avant le trop généreux Point d’Achèvement. Aujourd’hui, toujours le même acteur, le fils du président congolais, gère allègrement et sans le moindre contrôle, comme si c’était son bien propre, l’équivalent d’un milliard de dollars mensuel de cargaisons pétrolières…

Jamais les dirigeants de la République du Congo ne se sont souciés des déplorables conditions sanitaires  et hospitalières qui, de tout temps, ont régné dans leur pays. Eux-mêmes et leur famille n’en avaient que faire car ils se soignent depuis toujours en Europe, auprès des praticiens les plus réputés.[i]

 

Des milliards d’euros avaient été recensés sur des comptes de la BEAC, de la SNPC, mais ce régime, tout à ses détournements, attendait de la charité internationale qu’elle prenne en charge, en ses lieu et place, sa malheureuse population[ii]. Faute d’avoir été vaccinées à temps des milliers de personnes ont été victimes d’épidémies à répétition de choléra, rougeole et poliomyélite. Pour cette dernière, un chiffre officiel en novembre 2010 a été avancé : 206 morts. En réalité, il y en aurait eu beaucoup plus sans compter les handicapés à vie.

Tant pour les dépôts d’explosifs que pour les risques sanitaires, l’imprévision et le défaut de prévention ont été criminels. Le principe de précaution, cher aux Etats responsables, a cédé le pas à l’irresponsabilité la plus totale. Et l’on ne peut s’étonner que l’aide internationale, accordée pour la réduction de la pauvreté, ait finalement favorisé des achats d’armes.

 

« Pourquoi tant de bienveillance à l’égard d’un Etat voyou, gangrené par la corruption ? » Cette question comme toutes les autres  que je vous avais posées, comme toutes les correspondances que je vous avais adressées (ainsi qu’à vos prédécesseurs), est restée sans réponse.

 

Ces milliards de dollars d’effacement de dette dont le Congo a bénéficié indument font-ils des contribuables des pays membres du Club de Paris, dont je fais partie, des complices de l’achat d’une bonne partie de ces armes, de leur explosion et des morts qui en ont résulté ? Les personnels du FMI et de la Banque Mondiale n’auront pas à se poser cette question puisqu’ils ne payent pas d’impôt. Bien entendu, il en va tout autrement pour tous ceux qui ont permis les falsifications que j’ai dénoncées.

D’un jour à l’autre, un complément à la plainte contre Monsieur Dominique Strauss Kahn  va être déposé par Maître Thibault de Montbrial, mon Avocat, contre Monsieur xxxx xxxxxxxx, le xxxxxxxxx xxx xxxxxxxxxxxxxxxx qui me concernent. Vous le voyez, je ne suis pas prêt à lâcher prise. J’espère bien que, dans d’autres pays membres du Club de Paris, d’autres s’indigneront (mot à la mode) pour le mauvais usage qui a été fait de leurs impôts.

A côté de cela, je voudrais attirer votre attention sur la campagne qui a été lancée sur Internet par Invisible Children contre le criminel de guerre ougandais Joseph Kony. Vous devez le savoir mieux que personne, des guerres civiles à répétition en 1997 et 1998, au Congo-Brazzaville, ont fait des dizaines de milliers de victimes, dans des conditions cruelles. Autant de femmes  et de fillettes ont été violées. Les « Joseph Kony » sont nombreux  au Congo et ils y vivent heureux, choyés et prêts à reprendre du service. Les louanges du FMI pour la pseudo-transparence de l’économie congolaise avaient dû résonner curieusement à leurs oreilles, alors qu’ils savaient bénéficier de sa criminalité….

Soyez assuré que ce qui a pu être fait contre un criminel ougandais, malgré le grand pouvoir de corruption du régime congolais actuel, ne manquera pas un jour d’être utilisé afin que la réalité des drames et des catastrophes subis par le malheureux peuple congolais soit enfin connue de tous.

 

 Brazzaville-04-mars-2012-merci-le-PTTE-copie-1.JPG

 

Les autorités congolaises ont dit qu’il n’y avait eu que quelques deux cents morts à déplorer par les explosions du 04 mars dernier. J’espère seulement que l’odeur pestilentielle, des centaines voire des milliers de cadavres  en décomposition encore sous les décombres, parvient bien jusqu’à votre bureau  de Représentant résident du FMI à Brazzaville et qu’elle collera très longtemps à ses murs.

 

Salutations.

 

 

Serge Berrebi

 



[i] Toute notion de la valeur de l’argent a été perdue tant il coule à flots dans quelques poches. Un Airbus A320 version Chef d’Etat a été affrété pour 5 médecins d’une association d’un chirurgien de l’Hôpital Américain de Neuilly et pour transporter 6 tonnes seulement de matériel http://congo-liberty.com/?p=2898

[ii] En 2007, le chef de la délégation de la Commission européenne dans la capitale congolaise, Madame Dominique Pavard, avait rencontré le Chef de l’Etat congolais, Monsieur Sassou NGuesso. « Les conditions économiques et la flambée des cours du pétrole devaient lui permettre », lui avait-elle dit,  « d’en faire plus pour sa population ! ». Les mauvaises langues rapportent que la réponse du « bâtisseur infatigable » autrement surnommé (« Papa bonheur ») aurait été la suivante : « Je m’occupe de mes riches, occupez-vous de nos pauvres ! » (http://101.gs/m6dsy37 )

 

Partager cet article

Repost 0
Published by berrebiserge
commenter cet article

commentaires

JMB 25/08/2012 19:52

Article très interessant.
Je suis quand même très étonné de lire que le Pentrite,Semtex ou le C4 stockés à Brazza appartenaient à des sociétés de TP locales.
En terrassemement comme en carrière, le nitrate d'ammonium en vrac ou en emulsion sont utilisés, bien moins couteux.
Les explosifs "plastic" contenant du C4 & du Semtex ne sont utilisés à des fins civils que pour la demolition d'ouvrages ou de batiments.